Musée Nouveau-Brunswick

janvier 04 - 8

L’exposition La guerre perdue : 1776-1783 au Musée du Nouveau-Brunswick.
Le Nouveau-Brunswick a été créé à même la partie ouest de la Nouvelle-Écosse en 1784 à la suite de la guerre de l’Indépendance américaine. Beaucoup de gens s’étaient opposés à la rébellion. À un moment ou l’autre, ils étaient plus de 500 000 à s’identifier aux Tories ou aux Loyalistes, mais la plupart souhaitaient toujours faire partie de la société américaine. D’autres, pas moins de 60 000, n’avaient d’autres choix que de s’exiler. En 1783, ils sont plus de 30 000 à s’embarquer à New York sur des bateaux se dirigeant vers la Nouvelle-Écosse. Près de la moitié d’entre eux poursuivent leur route vers le territoire aujourd’hui appelé le Nouveau-Brunswick; ils y arrivent par vagues au printemps, à l’été et à l’automne. Parmi les arrivants de septembre, on dénombre environ 2000 soldats du British American Corps ou des Royal Provincials, des forces loyalistes ayant affronté des troupes rebelles au cours du conflit.

« Previous
Copyright 2013
A Ginger Design