Récipiendaires des prix 2018

Jane Fullerton — Prix de fondation :

Jane Fullerton, récemment retraitée du poste de chef de la direction du Musée du Nouveau-Brunswick Pendant 24 ans, Mme Fullerton a servi fidèlement la population de la province en exerçant diverses fonctions au Musée du Nouveau-Brunswick. À titre de directrice adjointe, de gestionnaire des services d’interprétation, de directrice par intérim et de chef de la direction, elle a été une chef de file non seulement pour le Musée du Nouveau-Brunswick, mais pour aussi pour l’ensemble de la communauté muséale. Sous son leadership, le Musée du Nouveau-Brunswick a fourni son appui à de nombreuses initiatives spéciales, comme le géoparc Stonehammer et le Registre des tapis du Nouveau-Brunswick.

 

Dr. Stephen Clayden – Prix de mérite :

Stephen Clayden, récemment retraité du poste de chef de section et conservateur de recherche – Botanique et mycologie au Musée du Nouveau-Brunswick M. Clayden a consacré 30 ans au Musée du Nouveau-Brunswick. À sa retraite, il a été nommé conservateur émérite et a récemment été nommé associé de recherche du Musée du Nouveau-Brunswick. La recherche fascinante de M. Clayden porte sur les lichens, des végétaux bien en vue, mais ayant fait l’objet de peu de recherches, que l’on trouve sur les affleurements rocheux, les troncs d’arbres, les branches, ainsi que dans les marais et les régions centrales. Il s’intéresse particulièrement à la distribution et à la diversité des lichens dans les Provinces maritimes, mais il est également un expert de la flore vasculaire (arbres, arbustes et fleurs sauvages) de la région.

Dr. Randall Miller – Prix de mérite :

Randall Miller, récemment retraité du poste de conservateur de recherche en géologie et en paléontologie au Musée du Nouveau-Brunswick Randall Miller a pris sa retraite après 31 années au Musée du Nouveau-Brunswick, étant par la suite nommé conservateur émérite et plus récemment associé de recherche du Musée du Nouveau-Brunswick. Il a consacré sa carrière à promouvoir la valeur des collections géoscientifiques, à accroître ces collections et à interpréter ces ressources matérielles tant pour le grand public que pour des auditoires de spécialistes. Il a été la force motrice derrière l’établissement du géoparc mondial Stonehammer de l’UNESCO.

Ian Robertson – Prix de mérite :

Architecte et membre de Fredericton Heritage Trust Membre du conseil d’administration de Fredericton Heritage Trust depuis 1995, dont cinq ans à titre de vice-président et deux ans à titre de président, Ian a participé à la préparation de la première version du dépliant sur la visite à pied guidée Building Capital, a fait pression pour sauver la maison York de la démolition, a encouragé la rénovation de l’ancienne gare ferroviaire de la rue York et a assuré la préparation et l’organisation de l’exposition A Celebration of Our Union Station. Architecte agréé depuis 1983, Ian concentre ses activités professionnelles sur les maisons unifamiliales, y compris la rénovation et l’agrandissement de plusieurs maisons patrimoniales.

Jeanne Mance Cormier – Prix de mérite :

Conservatrice de l’Université de Moncton Jeanne Mance Cormier est employée au Musée acadien de l’Université de Moncton depuis 30 ans et y occupa le poste de conservatrice à partir de 1992. Elle se passionne pour la recherche en culture matérielle, l’interprétation, la gestion muséale et l’éducation aux adultes. Ces dernières années, Mme Cormier a mis sur pied plusieurs projets de création pédagogique médiatique, des expositions, en plus de collaborer à la rédaction de plusieurs politiques culturelles néobrunswickoises. Plusieurs jeunes professionnels néo-brunswickois mentionneront que Jeanne Mance, les a aidés en début de carrières, elle croit fermement dans la force de la jeunesse et elle leurs allouent des opportunités de développement et d’expériences.

Copyright 2013
A Ginger Design