Mises à jour COVID 19

Plan de rétablissement au Nouveau-Brunswick: 

Les musées au Nouveau-Brunswick sont maintenant autorisés à ouvrir leurs portes. Cependant, il est essentiel de planifier les mesures pour assurer la sécurité des employées, des étudiants, des bénévoles et des visiteurs.

Dans le cadre de la phase 3 (jaune), plusieurs activités et réouvertures sont autorisées, si les mesures de distanciation physique, les orientations générales de la Santé publique et les lignes directrices à l’intention des lieux de travail du Nouveau-Brunswick émises par Travail sécuritaire NB sont respectées.

La Santé publique exige maintenant le port d’un masque non médical (également appelé masque en tissu ou masque artisanal) dans tout endroit public lorsque la distanciation physique de deux mètres (ou la séparation par une barrière physique telle qu’un mur de bureau, une cloison de cubicule ou un panneau en plexiglas) ne peut pas être garantie. Les lieux publics comprennent les lieux de travail. Par conséquent, les employés doivent porter un masque lorsque la distanciation physique de deux mètres ne peut pas être respectée dans le lieu de travail.

Les entreprises n’ont pas besoin d’être inspectées avant de pouvoir rouvrir leurs portes, mais elles doivent avoir élaboré un plan opérationnel, qui peut être remis aux autorités, si elles en font la demande. Les entreprises autorisées peuvent rouvrir dès maintenant, mais il appartient à chaque exploitant d’entreprise de décider s’il est prêt à rouvrir une fois que toutes les lignes directrices sont respectées.

Plan opérationnel en réponse à la COVID-19 :

  • Chaque entreprise devra avoir un plan écrit qui consigne son évaluation de risque et ses mesures d’atténuation conformément aux lignes directrices de la Santé publique et aux règlements de Travail sécuritaire NB
  • Les plans individuels en réponse à la COVID-19 ne seront pas examinés ni approuvés par Travail sécuritaire NB ou la Santé publique avant la réouverture d’une entreprise après que l’arrêté proclamant l’état d’urgence lui permet de le faire
  • Cependant, ces plans devront être produits au cours de contrôles ponctuels ou en case de dépôt d’une plainte qui donne lieu à une enquête de la part de l’une des parties
  • Une telle enquête, si une plainte est fondée, aboutirait aux recommandations recommandées pour augmenter les mesures d’atténuation dans le plan opérationnel
Veuillez consulter la vidéo YouTube Préparer votre entreprise à la réouverture d’Opportunités Nouveau-Brunswick pour connaître les questions fréquemment posées sur ce processus.
Copyright 2013
A Ginger Design